Trigone logo

Louer plutôt qu’acheter ? Alors que les taux d’intérêt devraient rester bas au pays pour la prochaine année, la location a aussi de quoi séduire, comme le montre la vigueur du marché locatif au Québec. Voici quatre bonnes raisons d’opter pour un appartement.

Dites au revoir aux dépenses imprévues

Une propriété impose d’importantes dépenses dès l’achat — droits de mutation (la fameuse taxe de bienvenue), frais de notaire et autres — et requiert des investissements à long terme pour les réparations, l’entretien et les rénovations.

En outre, les variations de taux d’intérêt peuvent avoir un effet à la hausse sur les versements du prêt hypothécaire. En location, les coûts sont assez stables et les imprévus reposent plutôt sur les épaules du propriétaire.

Goûtez une nouvelle expérience de vie

Les plus récents immeubles à logements offrent de véritables milieux de vie avec leurs aires communes telles que salle de réception, salle de billard, espaces verts par exemple.

En favorisant la vie sociale, ce type de résidence plaît tant aux milléniaux qu’aux personnes de 50 ans et plus.

Espace commun Viva-Cité
Espace commun concept Viva-Cité pour les gens actifs de plus de 50 ans.

Certains complexes immobiliers proposent même le concept tout inclus c’est-à-dire un paiement mensuel qui comprend les coûts du loyer, l’électricité, l’eau chaude, la climatisation, ainsi que les services de téléphonie, de câble, d’internet et les électroménagers.

Une formule sans-souci qui gagne en popularité et que l’on retrouve dans les complexes Viva-Cité et Axcès signés Habitations Trigone.

Conservez un sentiment de liberté

Une liberté tant personnelle que financière.

« Grâce à son échéance annuelle, un bail facilite la vie de ceux et celles qui aiment bouger et changer de quartier ou de ville », dit André Lacasse, planificateur financier chez Services financiers Lacasse.

Selon lui, la prévisibilité et la stabilité des dépenses en logement — et l’absence d’entretien — permettent aussi de consacrer plus d’argent et de temps à ses loisirs.

« C’est une décision personnelle qui fait appel autant à l’émotion, chez certains, qu’à la raison chez d’autres : si l’aventure, la liberté et les voyages à court terme sont importants, il faut opter pour un régime locatif », précise-t-il.

Maximisez votre compte d’épargne

La location ne nécessitant pas de mise de fonds, elle est tout indiquée pour qui a peu ou pas d’épargne. Le coût mensuel fixe du loyer peut même faciliter l’épargne systématique en vue d’accumuler ladite mise de fonds pour un achat éventuel.

« À long terme, si une personne se discipline et économise la différence entre le prix hypothécaire qu’elle verserait si elle avait acheté et le montant de loyer qu’elle paye tous les mois, elle accumulera une très jolie somme, parfois même plus importante que la valeur d’une propriété », estime André Lacasse.

Les récents immeubles à logements offrent de véritables milieux de vie avec leurs aires communes.